Un scientifique crée une batterie révolutionnaire ! 

Ne pas recharger votre smartphone pendant plus de 10 ans, une folie à l’heure actuelle. Pourtant, un scientifique ukrainien a inventé une batterie capable d’offrir 12 ans d’autonomie à nos smartphones en une seule recharge.
Cet article Un scientifique crée une batterie offrant 12 ans d’autonomie à nos smartphones ! est apparu en premier sur PhonAndroid.
Un scientifique ukrainien vient de faire un découverte pour le moins révolutionnaire. Il a en effet réussi à créer une batterie capable d’offrir 12 ans d’autonomie à nos smartphones et autres produits high-tech. Pour y parvenir il a réussi à créer une technologie qui ne stocke pas seulement l’énergie mais qui la produit.

Vladislav Kiselev est un nom qui ne vous dit certainement rien, et c’est normal. C’est en fait le nom d’un scientifique ukrainien travail à l’Institut de Chimie et Pétrochimie Bioorganique de Kiev. Il est par ailleurs professeur à l’Académie Nationale des Sciences d’Ukraine.
Lors d’un concours international opposant des chercheurs du monde entier baptisé Sikorsky Challenge, ce scientifique a donc fait sensation en présentant une technologie vraiment révolutionnaire : une batterie capable d’offrir 12 ans d’autonomie à nos produits high-tech et donc nos smartphones, tout ceci avec une seule charge.
Pour parvenir à une telle prouesse, Vladislav Kiselev a expliqué qu’il avait réussi à tirer profit des propriétés du tritium : produire des électrons. Ainsi, le scientifique ukrainien a réussi à créer une batterie qui ne stocke pas seulement l’énergie mais qui la produit.
La compagnie américaine City Labs avait réussi déjà à utiliser l’isotope radioactif de l’hydrogen mais elle utilisait des batteries solaires recouvertes de tritium. Kiselev a lui utilisé des batteries électromécaniques ce qui leur permet d’être 1000 fois plus puissantes.
Quant aux propriétés radioactives du tritium, le chercheur explique que c’est une substance qui n’est pas nocive et qui est déjà utilisée par ailleurs comme source de lumière radioluminescente dans les montres-bracelets. Le plus stupéfiant dans toute cette histoire est que selon le scientifique cette technologie est utilisée depuis les années 1930 mais personne n’a jamais réussi à l’adapter pour générer de l’énergie.
Personne n’a vraiment cru en son projet au départ, Kiselev a donc créé lui-même avec son équipe un prototype de batterie qu’il a exposé au concours. Des investisseurs turques et chinois ont immédiatement flairé le bon coup et ont proposé de collaborer avec le chercheur pour créer une version de cette batterie révolutionnaire capable d’alimenter nos smartphones. C’est encore plus fou que la batterie qui se recharge en quelques secondes à peine. On espère vraiment qu’une telle révolution se concrétisera très vite.

Pensez vous qu’une batterie peut vraiment durer plus de 10 ans avec les demandes d’un smartphone actuel ?

Laisser un commentaire