Terrorisme : la Grande-Bretagne veut interdire WhatsApp, Snapchat et d’autres applications

david-cameron-ban

En Grande Bretagne, David Cameron veux interdire les applications tels que Whatsapp, Facetime, Snapchat et d’autres applications chiffrés.

Suite aux attentats qui viennent de se produire en France, à Paris, certains politiques français se sont prononcés en faveur d’un Patriot Act. Pour ce qui est de la Grande Bretagne, David Cameron, premier ministre britannique s’est exprimé dans son discours du 12 janvier 2015, vouloir accéder à toutes les correspondances, que se soit électronique ou non, car cela est nécessaire pour les gouvernements d’avoir accès a tout pour la sécurité du pays.

« Allons-nous autoriser des moyens de communication qui sont tout simplement impossibles à lire ? Ma réponse à cette question est “Non, nous ne devons pas” », a déclaré David Cameron.
Il ajoute à cela que si les législatives qui se dérouleront en mai prochain remettent le parti conservateur aux commandes du pays, il interdirait tout ses moyens non accessibles par l’Etat.
Cette histoire à commencée avant les événements qui se sont passés à Paris. Ces tragiques événements ont donc amélioré la position du ministre par rapport à cette décision.
De plus, le FBI à réclamé à Google et Apple il y a quelques mois, un moyen d’avoir les données smartphones des utilisateurs.
Affaire à suivre…
[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire