Apple a effacé des musiques achetés sur d’autres plateformes que iTunes

Apple est en plein procès au sujet de la musique. Plusieurs plaignants ont uni leurs forces pour s’attaquer à la firme américaine. Le Wall Street Journal, présent lors des auditions, rapporte un extrait.

Entre 2007 et 2009, Apple a effacé des musiques chez certains utilisateurs qui ont acheté leur musique sur des plateformes concurrentes à iTunes. Résultat : des utilisateurs en colère. Apple a reconnu les faits. Le problème, c’est que les personnes en question n’étaient pas au courant, aucun message ne leur a été délivré de la part d’Apple. La firme du Cupertino a tout simplement supprimé les musiques sans justification pour les utilisateurs.

De plus, quand un utilisateur transférait les musiques achetées depuis un autre service sur son iPod, iTunes affichait une erreur demandant une restauration de l’iPod. Une fois la restauration terminée, la musique disparaissait d’iTunes.

Les plaignants jugent que Apple veux absolument enfermé ses utilisateurs dans son écosystème, sans pouvoir profiter des autres services sur le marché.

Augustin Farrugia, le directeur de la sécurité d’Apple, a estimé que la firme ne voulait pas en dire plus aux utilisateurs.

« Nous n’avons pas besoin de donner aux utilisateurs trop d’informations. Nous ne voulons pas désorienter les utilisateurs ».

Il a également noté que ce choix de supprimer les musiques était un moyen de les « protéger des pirates » notamment.

Le procès en cours a débuté mardi. Aujourd’hui ou demain, Eddy Cue et Phil Schiller devront s’exprimer. Les deux vice-présidents d’Apple sont attendus devant le juge.

 

Quelles ont vos impressions à ce sujet ?

[GARD align= »center »]

Laisser un commentaire